More Website Templates @ TemplateMonster.com - October 06, 2014!

Isolation des murs et cloisons: avantages et inconvénients

Pour installer des isolants phoniques au niveau des murs, trois manières sont disponibles et elles sont toutes basées sur le principe masse-ressort-masse. Par contre, la technique de l’ossature bois ou métallique est la plus adaptée pour les cloisons.

Méthodes à déployer

Parmi les méthodes à utiliser on compte la pose de panneaux prêts à l’emploi. Cette technique consiste à appliquer de la colle sur le mur et de procéder à un revêtement en installant une plaque de plâtre. On pose ensuite l’isolant entre les deux plaques. Poser des panneaux sur l’ossature en bois ou en métal est aussi un excellent moyen. En optant pour cette méthode, installer une deuxième plaque de plâtre donne un résultat beaucoup plus satisfaisant. Et pour finir, il y a aussi la pose d’une contre-cloison. C’est l’ultime recours qui consiste à placer l’isolant entre la cloison d’origine et la cloison en briques nouvellement installée.

Les laines minérales et les laines naturelles sont les matériaux les plus indiqués pour la mise en place d’isolation phonique au niveau des murs. Elles servent en tant que ressort. Concernant les laines minérales, les propriétaires ont le choix entre la laine de verre et la laine de roche. Cette dernière s’avère être beaucoup plus efficace. Quant aux laines naturelles, leur efficace est irréprochable surtout lorsqu’on opte pour des panneaux denses comme des panneaux de laine de bois à 55 kg/ m3, de fibre de bois ou de liège.

On utilise parfois en tant que deuxième masse des plaques de plâtre, des panneaux de bois denses ou une contre-cloison. L’isolant se trouve donc entre les murs qui sont considérés comme première masse et deuxième masse. Mais pour un bien meilleur résultat, les plaques de gypse et de cellulose sont les plus recommandées.